Gamespot « Entreprendre le Plus Long Voyage de Retour » – 1/03/13

Traduction par Vomact pour Minstrum.net

Gamespot – 1/03/13

Entreprendre Le Plus Long Voyage de Retour.

Par Kevin VanOrd pour Gamespot – 1er Mars 2013

Si la campagne de levée de fonds participatifs de Dreamfall Chapters est un succès, alors April Ryan reprendra du service dans The Longest Journey Home.

Qu’est-ce que 2 millions de dollars représentent pour vous ? Quelques maisons de rêve ? La sécurité financière de toute une vie ? Un petit pari sur une équipe de NBA ? Pour Ragnar Tørnquist et Red Thread Games, c’est une chance de plonger plus profondément dans l’univers de The Longest Journey, et enfin terminer l’histoire d’April Ryan, celle commencée dans The Longest Journey.

The Longest Journey Home est le nom du jeu qui terminera l’histoire d’April, mais son existence dépend, à ce stade, de l’objectif que doit atteindre Red Thread Games, qui est de 2 millions de dollars dans sa campagne Kickstarter pour Dreamfall Chapters. C’est peut-être invraisemblable. Mais peut-être que la promesse d’un autre jeu est suffisante pour inspirer encore plus de support, spécialement si The Longest Journey Home retrouve ses origines : Il est prévu que le jeu soit un point-and-click en 2D proche de l’original, plutôt qu’une aventure en 3D à la manière de Dreamfall et Dreamfall Chapters. Il contiendrait des environnements peints à la main, et bien sûr, une histoire écrite par le créateur de la série, Ragnar Tørnquist.

chapters_art_april_01
Concept Art de The Longest Journey Home par Christer Sveen

J’ai pu approcher Tørnquist, et ai commencé notre conversation par une très simple question : Pourquoi ? Est-ce qu’un simple jeu n’aurait pas pu amener les histoires d’April Ryan et Zoe Castillo à leur dénouement ? Pourquoi ne pas faire de Dreamfall Chapters une sorte de super aventure qui permettrait à Red Thread Games d’explorer les deux fils narratifs en un seul projet ?

« La réponse simple est qu’il s’agit de deux histoires distinctes et très différentes, avec un ton et une ambiance propres, et des thèmes différents, » répond Tørnquist. « Le cycle du Rêveur (Dreamfall et Dreamfall Chapters) tourne autour de Zoe, et c’est une aventure où vous incarnez le personnage en 3D. Les jeux TLJ se concentrent sur April Ryan, et il s’agit de point-and-click d’aventure classiques en 2D. Il était important pour nous de maintenir cette distinction et de dissocier les deux cycles. »

« Bien sûr, avec Dreamfall Chapters, nous avons ajouté des éléments de point-and-click, et la frontière s’est un peu effacée, mais avec The Longest Journey Home, nous voulons vraiment conclure l’histoire d’April avec un retour à des environnements détaillés en haute-résolution et en 2D, une interface de point-and-click et un gameplay de jeu d’aventure classique. »

Une interface en 2D ne veut pas seulement dire gameplay classique pour les fans nostalgiques cependant : il permet à The Longest Journey Home d’avoir un rythme plus lent. Cela fonctionne également bien sur téléphone portable et sur tablette, et Tørnquist est sûr que le jeu se plaira sur de telles plate-formes, en plus du PC.

The Longest Journey Home reprendra exactement où The Longest Journey s’était arrêté, remplissant ainsi ce trou de 10 ans dont on ne parle pas dans Dreamfall. Mais il ira également plus loin que Dreamfall Chapters, et sera la conclusion à l’aventure d’April. Et c’est une bonne nouvelle pour tous les joueurs qui se sont investis dans son destin ces douze dernières années. April est un personnage spécial, en partie car elle est parfois tellement ordinaire. Comme Tørnquist le dit, « Elle ne ressemble pas à vos héroïnes habituelles : elle ressemble à une vraie personne, quelqu’un que vous pourriez connaître. Quelqu’un que vous aimeriez connaître. Elle a des défauts, elle manque de confiance en elle, elle lutte avec ses nouveaux pouvoirs et son destin. Elle a des doutes, elle a failli abandonner, mais a tenu bon. Elle est … humaine. Elle a une âme. »

April est un personnage féminin dans un média qui n’est pas spécialement reconnu pour ses portraits complexes de femmes. Le rôle des femmes dans les jeux est souvent un sujet de conversation entre les joueurs, mais aussi entre les développeurs. Pourtant, Tørnquist n’a jamais cherché à faire d’héroïne populaire. April s’est juste trouvée être la bonne personne, dans la bonne histoire, dans le bon jeu.

Comme le dit Tørnquist : « Il n’y a pas vraiment eu de décision consciente d’avoir une femme super-star dans The Longest Journey. Nous voulions un personnage qui fasse vrai, cohérent avec notre histoire. Elle devait avoir la vie qu’elle avait. Elle devait devenir qui elle est devenue. Le fait que ce soit aussi une fille, je pense qu’il s’agit surtout d’un hasard, et aussi un peu parce que j’aime créer des personnages féminins. Et oui, peut-être qu’une part de moi sentait que les jeux de l’époque manquaient de personnages féminins. Mais ça n’a jamais été une décision consciente d’innover, de chercher à attirer l’attention ou quoi que ce soit dans ce genre. Je l’ai écrite, elle paraissait réelle, elle avait une âme, et les joueurs l’ont adorée. C’était aussi simple que ça, je pense. »

Et pour les développeurs qui prétendent qu’il est difficile d’écrire des personnages féminins, eh bien, Tørnquist a quelques mots pour eux : « Ecrire des personnages féminins est comme d’écrire n’importe quel personnage, qu’il soit masculin, alien, ou une amibe géante asexuée. Les personnages sont des personnages ; ils doivent être réels, ils doivent être intéressants, ils doivent être aimés ou détestés par les joueurs, ils doivent provoquer de l’empathie ou de la curiosité. Peut-être un peu de tout ça à la fois. »

« Je n’ai jamais, jamais ressenti que les jeux étaient moins commerciaux, ou moins attrayants parce qu’ils mettaient en scène des filles, » continue-t-il. « Ou des gars. Ou des amibes géantes asexuées (il y a un marché pour ça, croyez-moi !). Et ne laissez personne vous dire le contraire. Les joueurs réagissent à des personnages intéressants. Les joueurs ne boycottent pas un jeu parce que la star est du mauvais sexe. Je n’y crois pas une seconde. Si les joueurs n’aiment pas un personnage principal, c’est parce que le personnage est fade, mal écrit, mal imaginé, et n’a rien à voir avec le fait qu’il ait une poitrine ou un pénis. »

chapters_art_unknown_01
Un citoyen encore anonyme qu’il sera préférable d’éviter lors de notre voyage à Stark…

« En clair : les développeurs ne donnent pas suffisamment de crédit aux joueurs. Et peut-être même que les joueurs ne donnent pas assez de crédit aux joueurs. »

Tout cela va sans dire que s’il n’atteint pas cet objectif ambitieux, qui sait si Red Thread Games pourra faire The Longest Journey Home ? Le Kickstarter de Dreamfall Chapters a été un franc succès, mais 2 millions de dollars ? Les fans de The Longest Journey sont-ils aussi dévoués ? Tørnquist a du mal à croire que Red Thread Games en soit arrivé où le studio en est aujourd’hui. « Nous sommes estomaqués de voir qu’il existe le moindre espoir, » dit-il. « Assez estomaqués pour employer un mot comme « estomaqués ». J’étais prêt à me battre à fond pour obtenir ces 850,000 dollars, et nous les avons réunis en une semaine ! Nous avons passé la barre du million à la moitié du temps imparti. C’est FANTASTIQUE ! Et oui, 2 millions est ambitieux, mais nous faisons tout notre possible pour faire passer le mot et obtenir un maximum d’engagements. Chaque pas fait en direction de The Longest Journey Home servira à améliorer la profondeur, la longueur et la qualité de Dreamfall Chapters. Et si nous atteignons la limite des 2 millions de dollars, alors nous pourrons valider la pre-production de The Longest Journey Home, et nous préparer à faire ce jeu ensuite. Et rien, rien ne nous ferait plus plaisir. »

J’ai conclu par la plus importante question de toutes : La moindre chance de voir un spin-off avec Burns Flipper ? La réponse de Tørnquist : « Bon sang oui ! »

Et vous savez, étant donné le succès incontrôlable du crowdfunding de Dreamfall Chapters, je serais presque prêt à y croire.

Source

2 mars 2013

2 thoughts on “Gamespot « Entreprendre le Plus Long Voyage de Retour » – 1/03/13

Comments are closed.